L'étang de Vendres

étang

L’étang de Vendres, un écosystème à très haute valeur patrimoniale


A l’image des oiseaux migrateurs qui y trouvent refuge, profitez de la tranquillité et du charme d’un trésor naturel, l’étang de Vendres. C’est entre vignes et olivettes que le village se tourne vers cette zone humide, composée de différents milieux (lagunes, roselières, sansouïres et prés salés).

Cet étang constitue un véritable conservatoire pour de nombreuses espèces animales et végétales. Il abrite la plus importante roselière de Méditerranée, caractérisée par une végétation semi aquatique très dense.

A quelques pas du centre-ville, laissez-vous guider sur un parcours inédit à la découverte d’une biodiversité exceptionnelle et de paysages aussi étonnants que remarquables.

Des visites guidées sont possibles en été.   

L'étang de Vendres 3
aigrette garzette

En arrière du milieu dunaire, la sansouïre ou « terres salées » en provençal, est un milieu remarquable et fragile. En le traversant, vous serez surpris par l'atmosphère de ce vaste espace, à deux pas de la mer, où le sel affleure lors des grandes chaleurs. Selon les saisons, ce "lac" végétal offre toute une palette de couleurs, pour le plus grand plaisir des yeux.
La sansouïre se compose de végétaux adaptés au sel. Ces plantes poussent très lentement, elles sont donc sensibles aux dégradations. Il faut faire attention à ne pas les cueillir ni les piétiner. 

arrière plage de Vendres

Une mosaïque de milieux étroitement imbriqués les uns dans les autres et abritant une faune et une flore remarquable

Les lagunes sont de vastes étendues d’eau saumâtre à salée. Ces vastes espaces ouverts se situent le long de la mer et abritent une flore aquatique et une faune piscicole dont l’espèce la plus emblématique est sans doute l’anguille.

Séparée de la mer par un étroit cordon littoral, la lagune constitue une zone de transition entre la terre, dont elle reçoit les eaux douces, les limons et la mer avec laquelle elle communique par l’intermédiaire de graus (passage ouverts dans le cordon dunaire).

lagune 3

La roselière est un ensemble de végétation semi aquatique très dense et représentée principalement par l’espèce phragmite ou roseau commun, mais aussi par les grands scirpes, les scirpes maritimes et les joncs.

La roselière crée un habitat propice à la nidification de nombreux oiseaux migrateurs (butor étoilé, héron pourpré, blongios nain…) qui y trouvent refuge et tranquillité.

Ce massif joue un rôle écologique en limitant l’érosion des berges, des étangs et des cours d’eau, en filtrant les polluants des eaux de ruissellement. 

Les prés salés sont des étendues herbacées qui succèdent aux sansouïres. On y trouve principalement des graminées comme les joncs et les carex, très prisés des brouteurs.

Ils sont appréciés par le bétail qui les préservent en évitant l’invasion des arbustes.

Ici plus qu’ailleurs s’exprime l’interdépendance entre une activité agricole respectueuse de l’environnement et des milieux naturels d’une extrême richesse.

prés salés 2

Restez connectés à La Domitienne

Office de Tourisme La Domitienne

Maison du Malpas
Route de l'Oppidum
34440 Colombiers

+33(0)4 67 32 88 77

Nous envoyer un mail

Horaires d'ouverture

Office de Tourisme La Domitienne / Maison du Malpas
Ouvert du lundi au samedi
de 10h à 18h non-stop.
nous suivre